SCPI Investissement Immobilier
Publié le 12 Février 2016 à 09h00 - 426 aff.

Immobilier locatif : le moment est idéal pour acheter des parts de SCPI à crédit

Les Sociétés Civiles de Placements Immobiliers ou SCPI, qui investissent dans les bureaux et commerces, demeurent un placement attrayant pour les particuliers qui souhaitent miser dans ce domaine. De plus, les taux des prêts immobiliers nettement bas sont parfaits pour optimiser votre investissement par l’achat de vos part à crédit. Mais surtout, ne négligez pas votre choix d’assurance credit immobilier.

Acheter à crédit pour optimiser la fiscalité de vos revenus locatifs

Ce placement consiste à acheter des parts de sociétés qui investissent dans de l’immobilier professionnel. Elles assurent la gestion locative du parc en prospectant des locataires, rénovant les anciens et les revendant si besoin, ensuite, reversent à leurs actionnaires des loyers encaissés. L’autre avantage des SCPI est de l’investissement avec une faible entrée. En fonction de votre choix, plébiscitez autant que possible l’achat de vos parts à crédit. De ce fait, plus l’économie d’impôt sera élevée, plus la tranche marginale d’imposition sera forte.

Auprès de quel établissement contracter un prêt et quel type de crédit souscrire ?

Avant tout, il faut savoir qu’il vous serez difficile d’obtenir un crédit destiné à acheter des parts de SCPI d’un réseau concurrent, sauf si vous changez de banque. Par contre, cette opération sera possible pour acquérir des parts de SCPI d’une société indépendante pour les bons clients ayant du patrimoine placé dans la banque. Seulement, votre banque ne vous fera pas de cadeau sur le taux du crédit. A cet effet, passer par des courtiers en crédit est le moyen le plus simple. Dépendant de votre profil et du montant emprunté, ils monteront pour vous le dossier de financement, en vous fournissant le meilleur taux.

Crédit à la consommation ou crédit immobilier ?

Vous pouvez acheter des parts de SCPI par le biais d’un crédit à la consommation non affecté ou par un crédit immobilier classique. Le premier est applicable aux montants ne dépassant pas généralement 75,000€, et pour une durée maximale de 09 à 10 ans. Le second sert à financer des achats plus importants pour de plus longues durées. Votre conseiller en crédit vérifie que vos mensualités de remboursement ne dépassent pas 33% de vos revenus afin de déterminer le montant maximal à emprunter. La différence tarifaire entre les deux types de crédits dépend de votre profil d’épargnant et des réseaux. Souvent, pour un crédit sur 10 ans, les taux varient de 2,8 à 3,4%.

Quel est le coût d’une opération de ce type ?

A part le niveau brut du taux d’intérêt, il faut joindre au coût total :

- l’opération des frais de garantie : si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, il vous est possible d’être éligible au Crédit Logement, ce qui vous fait éviter les frais d’hypothèque. Si vous n’êtes pas propriétaire, vous pouvez garantir votre crédit en assurant vos parts de SCPI ou un autre placement auprès de la banque. Cette opération coûte des centaines d’euros.

- l’opération des frais d’assurance : optez les simples assurances décès et invalidité, du fait qu’elles ne sont pas plus coûteuses que les assurances complètes. Puisque le solde est financé par votre épargne personnelle, dans le cas où vous avez un accident du travail bénin, le loyer versé par la SCPI servira à rembourser la plus large part du crédit.

Les publications similaires de "Investissement Immobilier"

  1. 19 Fév. 2017Les résidences de services pour les étudiants114 aff.
  2. 17 Août 2016Choisir la SCPI pour l’investissement immobilier255 aff.
  3. 14 Fév. 2016Les différentes méthodes pour investir en SCPI426 aff.
  4. 12 Janv. 2016SCPI au sein d’un contrat d’assurance vie vs SCPI en direct488 aff.