SCPI Investissement Immobilier
Publié le 12 Janvier 2016 à 09h00 - 487 aff.

SCPI au sein d’un contrat d’assurance vie vs SCPI en direct

Avant d’investir dans les sociétés civiles de placements immobiliers, il faut s’informer sur toutes les possibilités et choisir ce qui est le plus avantageux selon votre cas particulier. Sachez qu’investir dans des sociétés civiles de placements immobiliers est possible soit en direct soit via un contrat d’assurance-vie.

Investir par votre contrat assurance vie

Dans ce choix-ci, La somme investi sur des parts de la SCPI est celle versée sur le contrat d’assurance-vie. Vous bénéficierez d’un avantage fiscal intéressant presque comme lors de l’investissement perp et aussi d’une plus grande liquidité car elle est assurée par l’assureur. Pour y accéder, il faudra prévoir les frais d’entrées du contrat d’assurance-vie plus les frais de la SCPI. Au début, la valeur de l’argent investi passe automatiquement en moins value : il s’agit de la valeur de retrait. A partir de cette valeur seront comptés votre rendement et votre disponibilité de capital en assurance. Le moins-value est ensuite compensé par la distribution de rendement : il s’agit ici de coupon.

Lorsque l’affaire aura commencé, les intérêts sont automatiquement réinvestis en parts de SCPI. Des frais de gestion sont prélevés par la société de gestion des SCPI autant que par l’assureur cette fois-ci annuellement. Les taux d’intérêts varient selon les assureurs. Enfin il n’y a pas de fisc tant que l’argent est sur le contrat d’assurance-vie. Cependant, en cas de rachat, c’est la fiscalité classique de l’assurance-vie qui est appliquée, soit, au mieux 7.5% + 15.5% comme les prélèvements sociaux après 08ans de détention.

En désavantage, le passage par l’intermédiaire dont l’assureur de l’assurance-vie diminue les rendements par les frais forcément occasionnés. En plus, les assureurs sélectionnent les SCPI. Mais encore, le montant de l’investissement dépend de l’assureur.

Investir directement aux SCPI

Le contrat sera directement entre la société de gestion et le souscripteur qui devient ici actionnaire. Des frais sur investissement de 8 à 10% sont prélevés. Ensuite le rendement est directement versé dans votre compte bancaire sans frais. Les revenus sont taxé à la tranche marginal d’imposition +15.5% de prélèvements sociaux car considérés comme des revenues fonciers.

En avantage, la SCPI en direct n’a d’abord pas d’intermédiaire. Ainsi, le rendement est nettement meilleur. Ils sont finançables par emprunt bancaire et aussi approprié si l’on veut se constituer des revenues complémentaires. De plus, toutes les SCPI sont accessibles.

En inconvénient, la fiscalité est plus élevée et il y a moins de liquidité parce qu’il faut d’abord vendre les parts à l’inverse de l’investissement via un contrat d’assurance-vie.

En connaissance de cause, vous pouvez maintenant confronter par rapport à votre projet et objectif, et votre fond disponible.

Les publications similaires de "Investissement Immobilier"

  1. 19 Fév. 2017Les résidences de services pour les étudiants113 aff.
  2. 17 Août 2016Choisir la SCPI pour l’investissement immobilier254 aff.
  3. 14 Fév. 2016Les différentes méthodes pour investir en SCPI425 aff.
  4. 12 Fév. 2016Immobilier locatif : le moment est idéal pour acheter des parts de SCPI à crédit426 aff.